Etude européenne concernant les pratiques commerciales lors de la vente d’une voiture d’occasion

La Commission européenne recevait régulièrement des plaintes d’acheteurs de véhicules d’occasion et avait commandé une étude afin d’inventorier les problèmes dans les 28 Etats membres. Il n’est pas étonnant que la fraude au compteur kilométrique soit largement traitée dans le rapport final du consultant Gfk. Au total 25.000 consommateurs et 63 professionnels (représentants de clubs automobiles, fédérations professionnelles du secteur automobile, sociétés de leasing, etc.) ont été interrogés.

Le kilométrage est pour un acheteur potentiel le critère le plus important, après le prix, lors de l’achat d’un véhicule d’occasion. 34% des acheteurs n’ont néanmoins reçu à ce sujet aucune information. De plus, dans la plupart des Etats membres ils ont peu de possibilités pour vérifier la véracité du kilométrage. Le rapport mentionne explicitement le Car-Pass obligatoire en Belgique comme “best in class”.

Seuls 40% des consommateurs européens ont vraiment confiance en l’exactitude du kilométrage déclaré (51,1% en Belgique). 5,3% (3,0% en Belgique) pensent avoir déjà acheté une voiture dont le compteur avait été trafiqué. Ce chiffre s’élève même à 13,5% dans les nouveaux Etats membres de l’Europe de l’Est. De plus, le rapport souligne que ces chiffres sont probablement largement sousestimés. Les professionnels identifient également la fraude au compteur kilométrique comme un des grands problèmes du secteur.

Michel Peelman, administrateur délégué de Car-Pass affirme: “Le rapport conclut que les marchands de voitures dans l’UE doivent préciser le kilométrage réel du véhicule et que le consommateur doit pouvoir contrôler cette information. Il s’agit là des deux principes de base du système Car-Pass. Ce n’est pas un hasard si la Belgique est citée comme le meilleur élève de la classe pour ce point. J’espère vivement que les autres Etats membres suivront rapidement notre exemple, afin de lutter efficacement contre la fraude relative aux voitures importées. Sinon la Commission européenne devra elle-même prendre des mesures.”

Vous trouverez le rapport complet (en anglais) sur le site internet de la Commission.

Plus d’informations
Michel Peelman, administrateur délégué
02.773.50.59 ou 0476.78.76.78
mp@car-pass.be
www.car-pass.be

Nouvelles récentes