Rapport annuel 2019: quelques constats remarquables

Rapport annuel 2019: quelques constats remarquables

L’asbl Car-Pass vient de publier son rapport annuel 2019. Voici quelques chiffres remarquables :

  • Plus grande fraude kilométrique : le compteur d’une Mercedes 250 D de 1989 a été rabaissé de 520 881 km
  • Le nombre de voiture d’occasions importées a presque doublé en quatre ans.
  • La part de marché des jeunes occasions affichant un faible kilométrage a connu une forte croissance.
  • Les voitures envoyées à la casse affichent en moyenne 190 000 km au compteur.
  • Avec une moyenne de 27 662 km/an, les conducteurs de Tesla sont les plus gros avaleurs de bitume.

En 2019 821 799 Car-Pass ont été délivrés. Quelque 1 454 cas de fraude au compteur kilométrique ont été identifiés en 2019. En moyenne, les relevés kilométriques frauduleux sont inférieurs de 61 000 kilomètres au kilométrage réel. Une Mercedes 250 D de 1989 a même subi une cure de rajeunissement drastique, son relevé kilométrique ayant « miraculeusement » diminué de 520 000 km. 

Le nombre de véhicules d’occasion importés a presque doublé en quatre ans. L’année dernière, il s’agissait de 95 908 véhicules, représentant une part de marché de 11,7 %. Le profil de ces voitures importées diffère fondamentalement de celui des véhicules belges. Il s’agit principalement de voitures essence (56,1% contre 38,6% pour les occasions belges) et 45 % d’entre elles ont moins de 24 mois (contre 12 % pour les véhicules d’occasion belges).

En 2019, les jeunes occasions (moins de 2 ans) représentaient 16 % du marché. En chiffres absolus, cela représente une augmentation de 40 000 véhicules en quatre ans. Cette augmentation se fait principalement au détriment du segment des 5 à 9 ans. Fait étonnant, l’introduction des LEZ n’a eu pour ainsi dire aucun impact sur la vente de véhicules plus âgés et donc les plus polluants (de 10 à 24 ans). Plus d’un véhicule d’occasion sur trois appartient encore à cette catégorie. L’âge moyen de l’ensemble des véhicules pour lesquels un Car-Pass a été délivré en 2019 s’élève à 8,9 ans.

Lorsque nous analysons le kilométrage au moment de l’émission du Car-Pass, nous constatons une augmentation du segment jusqu’à 50 000 km. Il s’est renforcé d’un quart en quatre ans et atteint désormais 28 %. Plus de 34 000 Car-Pass ont été délivrés pour des véhicules presque neufs, qui affichent moins de 1 000 km au compteur. Pourtant, les véhicules présentant un kilométrage élevé rencontrent également leur public. Près de 30 % des véhicules ont été vendus avec plus de 150 000 km au compteur. En 2019, le kilométrage moyen lors de l’émission d’un Car-Pass était de 108 948 km.

Car-Pass reçoit la notification lorsqu’un véhicule a été détruit dans un centre agréé. Il s’avère que les épaves envoyées à la casse en Belgique affichent en moyenne 190 000 km au compteur.

Les données de Car-Pass donnent également une idée précise du nombre de kilomètres parcourus annuellement par les voitures d’une marque en particulier. Avec une moyenne de 27 662 km/an, les conducteurs de Tesla sont les plus gros avaleurs de bitume. Les Tesla sont essentiellement de jeunes voitures (2 ans en moyenne), pour la plupart utilisées à des fins professionnelles. C’est ce qui explique la moyenne annuelle élevée. Ces informations nous permettent néanmoins de conclure qu’il ne faut pas avoir peur de parcourir beaucoup de kilomètres avec une voiture électrique. Volvo et Audi se placent respectivement sur la deuxième et la troisième marche du podium avec 22 425 et 21 390 km/an.

Nouvelles récentes